Faire un Don au Refuge

Les actes et comportements homophobes peuvent avoir des conséquences désastreuses pour ceux qui en sont victimes :    

 

• dégradation de l'estime de soi,   

• mal-être,   

• rejet par l'entourage (y compris par le milieu familial),   

• pensées suicidaires (des études ont montré que les tentatives de suicide étaient de 7 à 13 fois plus fréquentes chez les jeunes gays que chez les jeunes hétéros),   

• prises de risques accrues (l'homophobie intériorisée et l'image dévalorisée de soi-même qui en découle entrainent, en effet, une augmentation préoccupante des pratiques à risques).

 

Le Refuge : un havre de paix et de prévention des risques pour jeunes victimes d'homophobie

 

Le Refuge est la seule structure en France, conventionnée par l'Etat, à proposer un hébergement temporaire et un accompagnement social, médical et psychologique aux jeunes majeurs, filles et garçons, victimes d'homophobie.

 

Ceux-ci ont besoin d'une prise en charge spécifique et d'une écoute rassurante et déculpabilisante, d'autant plus nécessaires qu'ils sont victimes de préjugés et de discriminations au sein même des populations marginalisées et que le personnel des structures d'hébergement traditionnelles n'est pas formé spécifiquement.

La structure offre un accompagnement d'un mois renouvelable, éventuellement un hébergement temporaire au sein de ses appartements-relais, ce qui permet au jeune de se reconstruire. Il décide lui-même s'il souhaite retourner dans sa famille - la structure engage alors un travail de médiation familiale - ou faire une rupture totale. Le travail du psychologue consiste alors à l'armer pour ce deuil.

Grace à un travail en réseau et au soutien de ses partenaires, l'association est en mesure de proposer, au-delà de l'hébergement temporaire, des accompagnements individualisés coordonnés par une assistante sociale et incluant : l'aide alimentaire, le soutien psychologique et de nombreuses actions de prévention.

Compte tenu de l'importance de la prévalence de l'infection à VIH chez les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes, en particulier chez les jeunes, les bénévoles se mobilisent quotidiennement pour faire de la lutte contre le sida un objectif prioritaire.